René de SAINT-DELIS
(1876 - 1958)

René Liénard de Saint-Delis est né le 26 novembre 1876 à Saint-Omer dans le Pas-de-Calais. Son père y était officier au 5e Régiment de Dragons et devait mourir de maladie en 1881. Mme Liénard de Saint-Delis, en son prématuré veuvage, s'installe alors au Havre avec ses quatre enfants.

Au Lycée du Havre, René se lie d'amitié avec Othon Friesz ; ce sera l'amitié d'une vie. Ensemble, ils quitteront d'ailleurs le Lycée pour recevoir, à l'École Municipale des Beaux Arts du Havre, les leçons d'un excellent maître : Charles Lhullier ; ils y retrouveront Raimond Lecourt et Raoul Dufy. Tous ensuite compléteront leur formation à Paris de manière presque synchrone. René, quant à lui, sera de 1900 à 1904 dans l'atelier de Bouguereau à l'Académie Jullian.

Barques à Saint-Adresse

De retour au Havre, René peindra surtout des marines solides et sensibles, marquées du double sceau de l'eau et de la lumière. Le talent de René est d'envergure : il saisit d'emblée l'essence de l'impressionnisme, adopte un temps les embrasements du fauvisme, puis dégage une écriture très personnelle ; il pousse l'envergure de ses à-plats jusqu'à une expressivité idéale. René se rendra aussi très régulièrement en Suisse où séjourna longuement son frère Henri qui y était soigné ; il a rapporté de ces voyages des paysages vaudois à la fois puissants et chromatiques.

En 1919, René épouse Jeanne Fidelin à Étretat, et se fixe en ce site. Le labeur des pêcheurs, les vues de falaises et la campagne cauchoise sont dès lors ses thèmes récurrents. Et puis, à la fin de sa vie, René se consacre aux natures mortes ; il donne des œuvres superbes d'élégance et de nostalgie, à la limite d'un certain mysticisme.

Le nombre des expositions de René est considérable : Salon d'Automne de 1907 à 1910, Salon des Indépendants de 1906 à 1950, Salon de l'École Française de 1924 à 1947. Membre fondateur du Cercle de l'Art Moderne, il sera présent à ses quatre expositions. Il présentera ses œuvres avec grande régularité (comme son frère) dans toutes les galeries havraises (Maury, Lebas, et Beuzebosc) et à de nombreuses reprises dans le hall du journal La Cloche. René fut assidu des expositions rouennaises, soit des Artistes Rouennais, soit des Artistes Normands. Il exposa aussi dans de nombreuses villes françaises.

René se consacrera à son art jusqu'à la fin de sa vie ; il s'éteindra à Étretat le 14 janvier 1958. Il n'en reste pas moins que beaucoup d'éléments restent à découvrir sur son beau parcours.

© 2004-2017 - Site réalisé par BANJO Informatique

Propulsé par CMS Made Simple